Non catégorisé

Jeudi 26 septembre 2013 4 26 /09 /Sep /2013 17:41

Aux lendemains des investitures ayant débouché sur la  confection des listes de candidats du RDPC au double scrutin législative et municipal du 30 septembre 2013, deux types de militants ont apparu. Ceux qui manifestent leur zèle parce qu’ayant été investis et ceux qui boudent pour avoir été déçus.

Cette deuxième catégorie est composée de personnes qui vont jusqu’à souhaiter voire à œuvrer pour l’échec du RDPC. Les plus déterminés vont jusqu’à retourner leurs vestes au profit d’autres formations politiques. Paul NGAM, le Président National de la PRESBY, Adjoint au maire sortant de Baré, Trésorier de la section RDPC du Moungo-Nord Est  est venu créer une autre catégorie. Celle des hommes intègres, des militants convaincus, des acteurs engagés ayant foi aux services qu’ils ont décidé de rendre aux populations. Après plus de sept mois de tournée dans sa base politique au cours desquels il a fait des dons variés à diverses entités relevant  du monde social, éducatif, sanitaire, etc., beaucoup avaient tôt fait d’insinuer que le Président Paul NGAM le faisait en perspective aux élections municipales et législatives.

Les plus nocif de ces «  analystes attardés » avaient mêmes conclu que le Président Paul NGAM cesserait d’être actif après n’avoir pas été investi pour prendre part au scrutin législatif du 30 septembre 2013. On c’était mal connaître Paul NGAM. Cette personnalité dont  l’aura va au-delà du Cameroun a pourtant démontré que son altruisme n’avait aucune visée intéressée sinon de rendre service ; Paul NGAM fait des dons parce qu’il le veut, parce qu’il a été éduqué dans la culture du partage et de la charité. Le fils de catéchiste qu’il est, a gardé au fond de son cœur les vertus que ses parents lui ont inculquées à savoir la générosité, la solidarité, le don de soi, l’amour de son prochain.

A peine se sont achevées les opérations d’investitures au sein du RDPC et prenant de cours tous ses détracteurs et pourfendeurs, Paul NGAM a repris son bâton de pèlerin bienfaiteur pour poursuivre ses actions. C’est ainsi qu’il est allé a la rencontre des populations de Mbouroukou au mois d’août 2013. Dans ses bagages, une cinquantaine de sacs de classe, une vingtaine d’ordinateurs,  une vidéo projecteur, des centaines de livres et deux cent mille francs en espèces, qu’il a gracieusement offert au centre multifonctionnel de Mbouroukou pour l’encadrement de la jeunesse scolaire du canton Mbô.

Fidèle a sa parole donnée, le président Paul NGAM a poursuivi les travaux de réhabilitation du bâtiment devant abriter les services de la sous-préfecture de Baré. A date, ces travaux sont terminés et il ne reste plus que la peinture pour que le bâtiment soit livré. Selon des sources proches de Paul NGAM, ce dernier était prêt a poursuivre ses descentes sur le terrain mais s’en est abstenu pour éviter des malentendus .selon toujours nos sources, «Paul NGAM est convaincu que la meilleure façon de soutenir le président Paul BIYA c’est de prendre parfois les devants afin de promouvoir les grandes réalisations qu’il a initiées…». Un postulat noble dont devraient s’inspirer les politiciens de l’intérêt. Par cette démarche, Paul NGAM montre l’exemple d’un militantisme affirmé, un militantisme qui ne se résume pas aux veilles des échéances mais qui anime la base en tout temps. Du coup, le bon sens impose que l’on lève le chapeau à cet enfant du terrain qui a compris que lorsqu’on a reçu un peu de Dieu, il faut partager avec les siens.     Titan Yonkeu                  

Par levigilerepublicainloummoungo
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 1 août 2013 4 01 /08 /Août /2013 14:51

En marge du dernier sommet des chefs d’états et de gouvernements des pays membres du golfe de guinée, le président Alassane Dramane Ouattara de Côte d’Ivoire a eu la surprise de constater qu’il comptait beaucoup d’amis parmi les Camerounais. Ceux – ci réunis au sein du Club des Amis du président Alassane Dramane Ouattara au cameroun (CAPADOC), lui ont réservé, aux côtés de leurs frères ivoiriens résidant au Cameroun, un accueil chaleureux.

Cette association promue par  le jeune entrepreneur économique camerounais Bertrand Yatchoua Samen, a été à la base d’une mobilisation qui a agréablement surpris à la fois le Président Ouattara que les membres de sa délégation. Une satisfaction qui amènera le président ivoirien à accorder une audience au leader du CAPADOC. Un instant convivial au cours duquel, le numéro ivoirien et le leader de son fan club au Cameroun ont échangé sur de nombreux sujets. Pour ne pas faire les choses à moitié, le CAPADOC, par le biais de son président a offert quelques présents au président Ouattara.

Selon Bertrand Yatchoua Samen, « le CAPADOC a pour objectif de promouvoir les actions et l’image du président Ouattara au Cameroun et contribuer à l’avènement de la réconciliation entre les ivoiriens qui doivent s’unir derrière leur leaders pour reconstruire leur pays… ». Une ambition louable qui participe de cette convivialité Sud-Sud qu’ont longtemps prôné les Kwame Nkrumah, les Houphouët Boigny, les Cheick Antar Diop.

Titan yonkeu et Dorian Pekeko Tetang.

 

Par levigilerepublicainloummoungo
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 1 août 2013 4 01 /08 /Août /2013 14:49

Lancée officiellement, il y a un, ABK TV est une jeune chaîne de télévision qui affiche ses ambitions.

 Classée quatrième dans la hiérarchie des télévisions les plus regardées dans la ville de Douala, ABK TV se positionne comme une jeune louve aux dents bien longues.ABK TV, promue par un digne fils du Moungo et spécifiquement de Nkongsamba, Alain Bermond Kanmogne, a le souci de faire de la télévision autrement, car elle veut offrir « le meilleur de la Télé… ». Et cela se voit par le choix éditorial qui, tout en étant généraliste, met un point d’honneur sur la promotion de la culture camerounaise en général et de la musique camerounaise en particulier, qui occupe quatre vingt pour cent de l’espace. Au grand plaisir des artistes camerounais qui trouvent en ABK TV, un créneau de choix.

Pour opérationnaliser ce projet novateur, ABK TV s’appuie sur une équipe jeune et motivée dont la moyenne d’âge est de vingt cinq ans et sur la logistique de pointe mise à disposition par son promoteur. Ce qui augure de jours prometteurs avec ABK TV dont le signal montera bientôt sur le satellite.

Narcisse Kontchou Kanu

Par levigilerepublicainloummoungo
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 1 août 2013 4 01 /08 /Août /2013 14:46

Le 15 Août prochain sera date du premier anniversaire du sacre de Monseigneur Kome Abraham comme premier Evêque du tout jeune diocèse de Bafang.

 

La nouvelle de sa nomination était tombée en ce mémorable mois de Mai 2012 et avait ému tout l’ancien Diocèse de Nkongsamba mais davantage sa terre natale qu’est Loum. Un an après, les observateurs s’accordent à dire que « monseigneur Kome Abraham est l’Evêque dont Bafang avait besoin ».

Fidèle à sa devise épiscopale, « Avec Dieu nous ferons des prouesses… », Monseigneur Kome Abraham s’est immédiatement mis au travail. Un an après, le bilan est largement positif. Le Diocèse de Bafang est aujourd’hui une entité parfaitement organisée, disposant de l’essentiel des services, la toute première édition du pèlerinage diocésain a eu lieu et dispose d’un site situé à Bakou, les différents doyennés sont crées et fonctionnent harmonieusement, les chantiers sont en cours sur l’ensemble du Diocèse, de nombreux prêtres choisissent de s’incardiner à Bafang, l’éducation diocésaine est en cours de restructuration, l’évangélisation est véritablement en marche, etc. Des actions qui contribuent à affermir l’amour des fidèles de cette Eglise particulière qui est à Bafang  pour leur Diocèse et pour leur berger, monseigneur Kome Abraham.

Au moment où Loum, le Moungo et le Haut Nkam s’apprêtent à célébrer ce premier anniversaire de l’épiscopat de Monseigneur Kome Abraham, tous s’accordent à dire qu’il est effectivement le berger dont ce peuple avait besoin. Vivement que dieu poursuive en monseigneur Kome Bouallo Abraham, ce qu’il a commencé.

Doris Gana

 

Par levigilerepublicainloummoungo
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 1 août 2013 4 01 /08 /Août /2013 14:40

 

 

 

 

 

                       

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                           

Mesdames et Messieurs, chères populations de Loum,

Depuis quelques semaines, monsieur Kuate Wambo Guy Mesmin alias « Guy Wambo », a entrepris une campagne de déstabilisation de l’arrondissement de Loum par des lettres qu’il envoie à toutes les associations de la ville, aux chefs des villages et des quartiers. Dans ces lettres tendancieuses, calomnieuses animées par des motivations politiques, monsieur Kuate Wambo Guy Mesmin, essaie de noircir les populations de la ville de Loum représentées par les conseillers municipaux dont lui-même fait partie, le maire et ses Adjoints. En lisant ces lettres dont l’une a été envoyée au Ministère chargé du contrôle supérieur de l’Etat et dont copies a été adressée  à toutes les instances exécutives de la Région du littoral et du pays, il apparaît très clairement que ce que Guy Mesmin Kuate Wambo prétend dénoncer n’est qu’une fuite en avant face aux nombreuses réalisations de l’exécutif municipal issu du scrutin municipal de 2007 celles du Gouvernement de la République à travers le Budget d’investissement public.

Avant 2007, notre arrondissement avait chuté, était devenu comme une ville morte et avait perdu son développement sur tous les plans. Il n’y avait pas de routes, pas d’eau potable, pas d’éclairage public ; certaines écoles n’avaient pas de salles de classe en nombre suffisant, il n’y avait pas de morgue, pas de structures de santé, etc.

Six ans après, c’est un arrondissement de Loum positivement transformé, relookée, moderne qui nous est offert par le maire Louis Henri Ngantcha et son équipe et par le Gouvernement de la République. En votant pour le Président Paul BIYA en 2004 et en 2011,  en envoyant le RDPC pour diriger notre mairie, en soutenant le Gouvernement de la République, notre arrondissement est en train de tirer les fruits de son bon choix. Tenez !

Les axes Carrefour Sous Manguier –Pont de Mbété passant par la sous Préfecture, Place des fêtes-Carrefour Simorides passant par le marché central, Carrefour Tombel – Place des fêtes, ont été bitumées ; les axes Foyer Bangou- Carrefour Permanence, Carrefour Jean Le Fils- Carrefour Permanence, Carrefour Ngodi-Carrefour Permanence, Carrefour Madagascar- Quartier Abattoir passant par carrefour Deux Ponts, Carrefour deux Ponts-Lycée de Loum, Mairie de Loum-  Chefferie du quartier Indépendance,…, ont été réhabilités par la mairie de Loum, les salles de classe de l’école publique bilingue, les salles de classe de l’école publique de Loum chantier KM 99, les salles de classe de l’école publique Sanda Oumarou,…, ont été réhabilitées par le maire Louis Henri Ngantcha, Le pont du quartier Madagascar au carrefour Deux Ponts, le pont derrière la mairie, le pont au quartier Etape, le pont mythique sur Mbété au quartier Ndoki derrière la sous Préfecture, ont été construits par le maire Louis Henri Ngantcha et son équipe, la morgue municipale moderne de Loum, le hangar du marché de  Loum chantier Cie, ont été construits par le maire de Loum, L’axe Usine Nanfang – Back mairie, en cours de construction, le Centre municipal de promotion de jeunes, les douze salles de classe qui seront bientôt construites et réparties aux nouveaux établissements scolaires de la ville et à ceux qui en sont nécessiteuses, les six blocs de latrines qui seront bientôt construites, les nouvelles routes qui seront réprofilées à KM 99, au quartier Ngodi I, du Carrefour Bonkeng à Bona Ô, l’eau potable qui sera disponible en quantité et en qualité,…, sont les fruits du retour de Loum dans le giron du RDPC et du gouvernement de la République. En six ans, Loum a bénéficié de plus de cinq milliards de financements publics, simplement parce que vous avez fait le bon choix en adoptant le RDPC et son président National, le Chef de l’Etat, son Excellence Paul Biya.

   Après que notre arrondissement ait souffert pendant onze ans de lien avec le SDF et voyant que nous avons repris conscience et sommes revenus au meilleur choix pour l’avenir de notre localité, monsieur Kuate Wambo Guy Mesmin qui n’a rien à offrir, veut distraire les populations et essayer d’en tirer un bénéfice politique.

L’APDIAL voudrait ici dénoncer cette campagne de sabotage et de déstabilisation entreprise par Monsieur Kuate Wambo Guy Mesmin et qui ne vise qu’à nuire aux intérêts de l’arrondissement de Loum. Il est bon de relever pour votre gouverne, que celui qui n’aime pas Loum c’est bien monsieur Kuate Wambo Guy Mesmin. Plusieurs actions de sa part sont là pour nous le montrer. Il est établi qu’il fait partie de ceux qui ne paient pas leurs taxes vis-à-vis de la mairie de loum. Il n’a pas obtenu le permis de bâtir nécessaire avant de construire l’hôtel qu’il est en train de mettre sur pied à loum. Le conseiller municipal Kaute Wambo Guy Mesmin, agit contre les intérêts de l’arrondissement de Loum dont il prétend être le « sauveur » car un sauveur ne nuit pas aux intérêts de ceux qui l’ont élu. Sachant que les populations de Loum ont décidé de rester sous l’aile des pouvoirs publics, monsieur Kuate Wambo Guy Mesmin voudrait créer la confusion pour espérer en tirer un bénéfice.

L’APDIAL appelle les populations à la vigilance ; L’APDIAL appelle les loumois et les loumoises à ne pas accorder du crédit à ces insinuations d’un politicien qui ne recherche que ses intérêts, qui voudrait continuer à nous spolier de notre bois tout en détruisant nos forêts, … L’APDIAL pense que monsieur Kuate Wambo est plutôt jaloux du maire Louis Henri Ngantcha dont le bilan est éclatant. Chacun peut voir les efforts faits par ce fils de Loum qui a laissé sa famille loin en France pour venir se consacrer à ce village qu’il aime.

L’APDIAL qui s’est engagée à défendre les intérêts de l ‘Arrondissement de Loum et de ses populations, à travers la présente lettre, de celles qu’il a déjà envoyées et de celles qu’elle enverra, joue son rôle et appelle les populations de Loum à jouer le leur. Défendons notre arrondissement en barrant la voie à Monsieur Kuate Wambo Guy Mesmin que ses propres militants ont vomi du fait de sa gestion familiale du parti qu’il représente. Retenez le, chères mamans, chers papas, chers frères et sœurs, chères populations de Loum, nulle part, l’opposition n’a jamais développé une localité. Ce n’est pas monsieur Kuate Wambo qui le fera. Seul le Gouvernement de la République peut nous développer et pour cela nous devons lui rester fidèles et nous avons déjà vu ce que le gouvernement du RDPC a fait à loum en six ans.

           Recevez nos salutations cordiales !

Ampliations                                                                                           Pour l’APDIAL,

-Préfet du Mgo-N’samba                                                                           Le Président

  -Sous- Préfet de Loum

    -Com-Sécu LM

      -Com-Spé Lm                                                            

  -M. Kuate Wambo                                                                         

          -Archives                                                                                     MOUNE MAHOP François      

 

 

Le président

Aux

Populations de Loum

S/c

Les chefs des villages,

Les chefs des quartiers,

Les présidents des différentes associations

Les conseillers Municipaux

 

Objet : Dénonciations des actions de sabotage et de déstabilisation par Monsieur Kuate Wambo Guy Mesmin,

Leader du SDF, parti politique de l’opposition, Opérateur économique,

Par levigilerepublicainloummoungo
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés