Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 20:20

                                  

 

            Ils sont deux maires, ils sont issus du même parti politique, le SDF, ils appartiennent à la même ère territoriale, le Moungo-Centre et pour leur coup d’essai comme maires, ils semblent marquer de bons points.

 

 

A côté de Loum, c’est le maire Kahack  Jean Pierre qui laissent aussi des empreintes qui vont dater. Le maire de la commune de Penja depuis l’élection municipale de 2013 est en train de réussir lui aussi le pari. Celui d’apporter un plus à l’amélioration des conditions de vie de ses populations. Ayant  succédé à sa Majesté Jacques Antoine NGOLE, un maire au bilan très éclatant, Jean Pierre Kahack est entrain de relever son propre challenge à savoir, « ne pas faire de la figuration ».  Outre de nombreuses actions sociales posées en faveur des élèves des écoles, lycées et collèges, en faveur des personnes handicapées et / ou vulnérables, etc,  le maire Kahack Jean Pierre a mis un accent sur le drainage des eaux avec la construction des caniveaux ; il a aussi mis en place des infrastructures sportives telles que le complexe multi –sport de Njombé, qui va voir le jour malgré les pesanteurs de la bureaucratie et bien d’autres. Le reprofilage des routes, la construction des ponceaux  soit sur fonds propres ou conjointement avec des partenaires tels que la PHP, le PNDP ou le FEICOM, confortent le bilan bien éloquent du maire Kahack. 

Au bout du compte, Jean Pierre Kahack,  apparait comme un outsider qui a déjoué tous les pronostics en réalisant jusqu’ici plus que ce que beaucoup pouvaient prédire. Et c’est tant mieux pour ses populations qui en sont bénéficiaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by levigilerepublicainloummoungo
commenter cet article

commentaires