Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 13:22
Commune de Nkongsamba 1er  Les bonnes traces du passage de Joseph Ernest Essame !

Le visiteur qui se rend à la commune d’arrondissement de Nkongsamba 1er découvre avec satisfaction un bâtiment baptisé au nom de « Jean Ekwabi Ewane » du nom d’un digne fils Baneka qui fut ministre de la République.

Sans bonne information, le visiteur pourrait penser que ce bâtiment est l’œuvre de l’actuel exécutif municipal.

Le devoir de mémoire qui s’impose aux historiens de l’instant que sont les journalistes est celui de mettre toutes les populations au même niveau d’information. Cette salle qui est destinée aux délibérations et aux actes de cette commune est aussi celle qui accueille la majorité des réunions officielles dans la ville e Nkongsamba. Et pourtant il est arrivé à un observateur de se demander : Et s’il n’y avait pas eu cette salle comment ferait-on ? L’autre question subsidiaire pertinente que l’on devrait se poser est celle de savoir qui a doté Nkongsamba 1er de cette salle ?

De nombreux naïfs pourraient penser c’est l’actuel exécutif municipal qui l’a fait. Que non !

La construction de la salle Jean Ekwabi Ewane de l’actuelle commune d’arrondissement de Nkongsamba 1er remonte à la mandature communale 2002-2007. Une mandature qui avait pour chef de l’exécutif municipal, Joseph Ernest Essame. C’est bien cet enfant prodige Baneka de Ngwa qui a doté celle commune, alors Commune rurale de Nkongsamba, de cette salle. Sans s’arrêter à la seule salle et convaincu qu’une maison sans mobiliers n’en était pas une, Joseph Ernest Essame a aussi équipé cette salle de mobiliers décents qui sont encore en usage aujourd’hui. Chaises, tables et fauteuils, moquette d’estrade et le tapis de sol, sont toutes des œuvres du maire visionnaire de 2002 à 2007, Joseph Ernest Essame. Rendu à la mi 2016, tous s’accordent à dire que ce maire avait vu juste. Joseph Ernest Essame avait travaillé dans une perspective futuriste et de durabilité.

Cette évocation historique vient relancer le débat sur les choix des actions à mener, sur leur qualité, sur leur quantité et surtout sur leur durabilité.

Et cet exemple de cette salle « Jean Ekwabi Ewane » de la mairie de Nkongsamba 1er est un modèle dont devrait s’inspirer ceux qui l’ont remplacé à la tête de cette commune et même ceux des autres communes.

Partager cet article

Repost 0
Published by levigilerepublicainloummoungo
commenter cet article

commentaires