Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 13:36

Depuis 2013, l’administrateur civil principal NOUHOU BELLO est à la tête de l’arrondissement de Njombé-Penja. Et depuis sa prise de commandement, le sous-préfet de Njombé-Penja œuvre avec dévouement au développement de son unité administrative.

Le sous-préfet NOUHOU BELLO n’a pas eu de temps d’observation : bien au contraire, le « chef terre » de Njombé-Penja s’est jeté à bras le corps dans la stabilisation d’un arrondissement qui portait toujours les stigmates des événements de 2008. Alors que très peu pronostiquaient qu’il réussisse à stabiliser Njombé-Penja. Il a réussi le pari de rétablir le dialogue entre des acteurs qui jusque- là se regardaient en chiens de faïence .Nouhou Bello, en bon père de famille, a toujours su rassembler autour de lui toutes les forces vives de son arrondissement, auxquelles il a toujours rappelé son crédo : « le développement de Njombé-Penja ». Et pour y parvenir, le sous-préfet NOUHOU BELLO n’a ni ménagé le bâton ni la carotte.

Réussir à conduire le double scrutin législatif et municipal de2013 dans un arrondissement que les observateurs qualifiaient à tord ou a raison de « bombe à retardement » a achevé de convaincre l’opinion sur la maîtrise de son sujet par le chef Terre NOUHOU BELLO. Sous Nouhou Bello, Njombé-Penja a abrité avec succès de nombreux événements nationaux voire sous- régionaux tels que l’installation du directeur du CARBAP, le lancement e la 129ème édition de la fête Internationale du travail, ...

L’autre aspect de la personnalité du sous-préfet Nouhou Bello qui fascine, c’est bien non implication sociale. Aussi possible que le lui permet son calendrier, le sous-préfet de Njombé-Penja est présent au sein et aux côtés de ses populations. Honorant les invitations de celles-ci, les assistant dans des situations de malheur, etc. Qu’il y ait un accident de la circulation sur la Nationale N°5 qui traverse son unité administrative, le sous-préfet NOUHOU BELLO est présent. Pas en spectateur mais en acteur. La preuve de cette grandeur de cœur du sous-préfet Nouhou a été administrée le 12 Avril 2016 sur le site de l’accident qui a emporté Jacques Réginald Leumassi. Le numéro un de Njombé-Penja était sur le site, s’impliquant à assister les blessés et veillant à ce que les décédés soient acheminés à la morgue.

Toutes ces dispositions ont forgé chez les populations de Njombé-Penja, de l’admiration pour leur sous-préfet à qui tous s’accordent à dire merci. Et comme « vox populi vox Dei », tout porte à croire qu’une promotion à la tête d’un département pour le sous-préfet NOUHOU BELLO, serait méritée.

Partager cet article

Repost 0
Published by levigilerepublicainloummoungo
commenter cet article

commentaires