Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 13:19

Quel que soit le degré de défaitisme qui peut caractériser un observateur du Moungo, il est honnête de reconnaître que le département d’origine de Charlotte Dipanda, Prince Ndedi Eyango, Louis Henri Ngantcha, Joseph Ernest Essame, Paul Eric Kingue,etc, marque progressivement sa renaissance. Des signes visibles permettent de s’en convaincre et il faut être véritablement aveugle pour ne pas les voir. Le pic de cette renaissance du Moungo a été marqué au cours de l’année 2015 qui s’est achevée il y a quatre mois.

Tout démarre avec une curieuse coïncidence divine en Janvier 2015. Tous les Evêques du Cameroun se sont donné rendez-vous dans le Moungo où pendant une semaine les princes de l’Eglise catholique ont prié pour ce département. Quelques jours avant l’arrivée de la trentaine d’Evêques du Cameroun, ce sont les femmes de l’Union des Femmes Chrétiennes (UFC) de l’Eglise Evangélique du Cameroun qui ont posé leurs valises dans le département du Moungo pour leur congrès. Placé sous les deux signes divins ci-dessus et arrosé de nombreuses grâces découlant de ces prières, le Moungo est véritablement

Apparu sous un jour différent avec les effets immédiats.

Sans ordre chronologique et les prenant tels qu’ils arrivent, le département du Moungo a été aux devants de la scène avec la nomination de Lejeune Mbella Mbella, au poste de Ministre des relations extérieures. Un retour en grâce du Moungo qui se fait par un des ministères de souveraineté du Cameroun. Un évènement célébré avec faste par les fils et les filles du Moungo. A côté de cet évènement politique, se trouvent deux grosses actualités sportives. D’abord l’UMS de Loum qui remporte le 56ème trophée de la Coupe du Cameroun majoré du trophée de l’Homme du Match. Ensuite l’accession de Stade Renard de Mélong en championnat professionnel Elite Two. Ce qui donne désormais au Moungo deux clubs engagés dans le championnat d’Elite au Cameroun. La nomination de Dr Ndoumbé Nkeng Michel, fils de Loum au poste de Directeur du CARBAP de Njombé, la création de l’agropole de Nlohé, la création d’un bataillon d’infanterie motorisée (BIM) à Loum, la réhabilitation tant espérée des services de la Préfecture de Nkongsamba, la sortie de terre de la sous-préfecture de Baré, le lancement des travaux de la construction de la sous-préfecture de Nkongsamba 3ème , etc, sont des signes réels de ce que le Moungo est en marche vers sa renaissance. Une marche qui va se poursuivre en 2016 au regard d’autres signaux pertinents.

Cela passe par des initiatives publiques et privées dont le bitumage de la ville de Mélong, la remise au goût du jour du stade municipal de Loum par le biais de la PHP, les actions sociales du député Essame Joseph qui est en train de doter Ngwa d’un temple pour l’EEC, la mise en service des premiers véritables logements communaux construits par le maire Dr Elise Henriette Essame de la commune d’Arrondissement de Nkongsamba 3ème , et aussi par la mise progressive hors d’état de nuire de certaines forces de freinage de la marche du Moungo. Il en est de même du bitumage sur fonds publics octroyés par le gouvernement des axes desservants les quartiers mythiques de Nkongsamba dont Nlonko’o, de la construction de l’hôtel de ville de Nkongsamba 3ème dont les travaux avancent, du bitumage de l’axe Mélong - Bangem, et la liste est loin d’être exhaustive.

C’est aussi cela la vie d’une société et comme « vox populi, vox Dei » nul doute que les aspirations d’émergence du Moungo seront exaucées par Dieu qui a déjà donné de voir à ce département, les signes de sa divine Grâce.

Aux fils et aux filles du Moungo de capitaliser ces grâces dans l’intérêt de leur département. Un département riche d’histoires qu’a visité Dieudonné Ivaha Diboua, Gouverneur de la Région du Littoral.

Partager cet article

Repost 0
Published by levigilerepublicainloummoungo
commenter cet article

commentaires